Nous contacter Télécharger notre brochure Photos & vidéos

ITER, de nouvelles opportunités à saisir

Le 02 février 2021

Collaboration scientifique internationale sans équivalent, ITER rassemble 35 pays représentant plus de la moitié de la population mondiale, autour d'un défi scientifique et technologique majeur : la maîtrise de la fusion de l'hydrogène, source d'énergie sûre, virtuellement inépuisable et respectueuse de l'environnement. Afin de réaliser la démonstration technologique qui ouvre la voie aux réacteurs de fusion électrogènes, les plus grandes puissances de la planète - la Chine, l'Europe, l'Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis - ont mis en commun leurs ressources scientifiques, industrielles et humaines. Leur contribution se fait principalement «en nature».

En tant que «membre-hôte», l'Europe assume en outre la construction de l'ensemble des bâtiments de l'installation, portant ainsi sa contribution à 45% de la valeur totale du programme.

Le saviez-vous?

Ce chantier, l'un des plus importants d'Europe, mobilise près de 500 entreprises, françaises pour 80% d'entre elles. En un peu plus de quinze ans, les travaux et les services directement liés à ITER ont généré plus de 7 milliards d'euros de contrats, dont plus de la moitié (4,2 milliards d'euros) a été attribué à des entreprises françaises. Sur cette somme, 3,06 milliards d'euros (73%) sont allés aux entreprises de la région PACA, dont 2,1 milliards au département des Bouches-du-Rhône.

Aux emplois créés par les entreprises pour répondre aux besoins d'ITER s'ajoutent ceux (à peu près un millier) qui procèdent directement d'ITER Organization et de l'Agence européenne pour ITER (Fusion for Energy) - Ils représentent chaque année un apport de plus d'une centaine de millions d'euros à l'économie locale.

Il reste encore des opportunités à saisir : l'adhésion d'ITER au Métropolitain Business Act permet ainsi aux entreprises et fournisseurs du territoire de mieux appréhender les besoins du programme et de saisir les opportunités offertes par les appels d'offres proposés et à venir.

Lire l'article précédent Lire l'article suivant